Remise du prix de l’interprétation masculine du Festival Les Moulins d’Or à Sannois.

Je suis très heureux d’avoir été l’invité de la deuxième édition du Festival Les Moulins d’Or pour la remise du prix de l’interprétation masculine.

À cette occasion, j’ai découvert Bamar Kane et sa brillante performance dans le court-métrage « Il y a quelqu’un chez nous », réalisé par Laurent Firode.

C’est avec un immense plaisir que j’accueillerai le nouveau Lauréat à l’Assemblée nationale pour lui remettre son prix et échanger avec lui sur cette prouesse. 

Article précédent Les associations : poumons de notre territoire
Article suivant Hommage à Deuil-la-Barre au professeur Samuel Paty, victime du terrorisme