Le Val d'Oise : un territoire marqué par l’Histoire !

Si l’histoire du Val-d’Oise en tant que département ne débute qu’en 1964 suite à sa création officielle, le territoire sur lequel nous vivons a été vivement marqué par les temps forts de l’Histoire, en témoigne les fouilles recensées, les châteaux, les manoirs publics ou privés, les abbayes… Plus de 200 châteaux recensés sur 1250 km carrés de territoire ! De telles richesses méritent le temps d’un détour de s’arrêter sur l’histoire. Ici, juste quelques repères qui susciteront peut-être l’envie de belles promenades et de découvertes, le temps des vacances ou de week-ends. Je suis profondément attaché au rayonnement de notre territoire dont le socle historique passé nous aide dans notre présent, à preserver, à s’adapter pour construire ensemble au service de notre futur. Je tiens à remercier les associations, les musées, le département qui oeuvrent généreusement à ouvrir des fenêtres sur chacun des pans de l’histoire de notre beau département.

Préhistoire

 

Au temps de la Préhistoire, bon nombre d’objets de l’ère paléolithique ont été retrouvés, notamment des silex taillés sur les rives de l’Oise aux alentours de l’Isle-Adam.

Le Val-d’Oise abrite également des monuments typiques datant du Néolithique, tels que des dolmens, menhirs et autres sépultures collectives. Par exemple, l’allée couverte Pierre Turquaise en forêt de Carnelle est très représentative de ce genre de monuments. Un détour au musée archéologique du Val D'Oise  qui recense pas moins de 35000 pièces répertoriées sur tout le Val D'Oise  à Guiry en Vexin vous ravira.

 

Antiquité

L’Antiquité et ses grands mouvements coloniaux ont largement influencé notre département tel qu’on le connaît. En effet, le peuple gaulois Véliocasses occupait l’est du Val-d’Oise et a donné son nom au Vexin. Et si vous vous questionnez sur certains noms de ville, ils ont eux aussi leurs signification ! Prenons l’exemple  des noms en -euil comme Santeuil ou Argenteuil, ils indiquent une origine gauloise tandis que les villes en -y comme Margency, Andilly ou Montmagny indiquent une origine gallo-romaine. Enfin, c’est à partir du Ier siècle avant notre ère que les villes mais surtout les routes se développent, notamment la chaussée Jules César. Cette voie romaine reliait Lutèce (Paris) à Rouen, et traversait l’extrême sud du territoire de Soisy.

Petit plus, saviez-vous que le chemin de Compostelle passe aussi par la ville d’Ecouen ? Oui,  il existe plusieurs chemins pour Compostelle  qui  est classé Premier Grand Itinéraire Européen par le Conseil culturel de l’Europe. Il est né au IXème siècle, au moyen âge.

 

Moyen Âge

 

Le Val-d’Oise proche du domaine royal et de l’abbaye royale de Saint-Denis était régulièrement visité par les rois de France : au VIIème siècle, Dagobert Ier séjourne à Garges-lès-Gonesse et Thierry III à Luzarches.

 

Clin d’oeil sur les abbayes, notre département posséde la plus ancienne abbaye d’Ile de France : l’abbaye cistercienne de Notre-Dame-du-Val à Meriel construite en  1125, avec un dortoir de 50 metres de long ! donc bien avant les trésors architecturaux que sont celles de Maubuisson et de Royaumont !

 

De nombreuses nécropoles de cette époque demeurent dans le Val-d’Oise, comme à Bezons, Ermont, Guiry-en-Vexin ou encore Saint-Ouen-l’Aumône.

 

Au IXème siècle, notre département subit les invasions des Vikings et devient le cœur de conflits entre deux camps, le Royaume de France et le Duché de Normandie. Par la suite, si le XIIIème siècle est une période de paix et de prospérité, le XIVème siècle est marqué par la guerre de Cent Ans et une épidémie de peste noire.

 

De la Renaissance à la Révolution

 

Une escapade historique  à Ecouen vous fera revivre La Renaissance au  Château national de la Renaissance du grand seigneur Anne de Montmorency.

 

Qu’en est -il à cette époque ?

Les guerres de religions sont marquantes, et le Val-d’Oise y prend sa part : les États généraux sont convoqués à Pontoise en 1560, le Vexin est constitué de nombreux seigneurs rejettant la Réforme, ce qui en fait une place forte de la Ligue catholique…

 

En (très) bref :

Pontoise, très vielle ville joue un rôle politique important : pendant la Fronde (1652), le Parlement de Paris y est exilé et Louis XIV se réfugie au château. Ce même Parlement sera forcé d’y revenir à nouveau entre 1720 et 1753. Le département subit également de grosses épidémies de peste et de choléra pendant cette période.

 

Il est un territoire économique et agricole prospère, où l’on cultive principalement du blé et de l’avoine.

 

De la Révolution au XXème siècle

Au XIXème siècle, la prospérité agricole du Val-d’Oise et le développement du chemin de fer permettent un essor économique et industriel important. Essor économique au travers des loisirs avec par exemple à Enghien-Les-Bains, le premier casino inauguré en 1878, le théâtre d'hiver en 1895 et l’hyppodrome d’Enghien – Soisy (cette appellation est beaucoup plus tardive) qui a fait fait partie de la série de champs de courses construits au cours de la seconde moitié du xixe , (Et sur cet hippodrome, eh bien pendant la seconde guerre mondiale , un fermier de Soisy y mit ses vaches !)

Mais aussi une attractivité artistique grandissante, là ou commença l’aventure impressioniste, rejetant l’académisme, des peintres tels Pissaro  Monet, Cézanne, Van Gogh qui font toujours  la renommée de notre territoire !  Cézanne à Auvers, Van Gogh à l’auberge Ravoux, William Thornley à Osny, Pissaro à Pontoise, qui aujourd’hui est reconnue grâce à ces œuvres. Imaginez que le temps d’un séjour d’été de Pissaro à Montmorency, sera immortalisé dans sa toile « Paysage à Montmorency » ; exposée pour la première fois au salon des Artistes  en 1859.

 

Aujourd’hui

 

La loi du 10 juillet 1964 acte la création du département du Val-d'Oise, issu du démembrement de l'ancienne Seine-et-Oise. La ville de Pontoise en devient le chef-lieu, les arrondissements et les cantons sont délimités. Enfin, le 1er janvier 1968, le Val-d'Oise commence officiellement son existence de nouveau département. A côté des zones d'urbanisation et de forte activité, le territoire a gardé de vastes espaces naturels, et de multiples  chemins de randonnées qui nous permettent  de vivre dans une ambiance particulière les milles facettes de notre beau territoire.

 

J’espère que cette visite guidée dans les grandes lignes de l’histoire de notre territoire a suscité chez vous l’envie d’en savoir davantage ! Retrouvez ci-dessous une liste (non exhaustive) des lieux cités, afin que vous puissiez en profiter cet été. Bonnes vacances à toutes et à tous !

 

 

-       Musée archéologique du Val-d’Oise : https://www.valdoise.fr/608-le-musee-archeologique-departemental-du-val-d-oise.htm

-       Château La Roche Guyon : https://larocheguyon.fr/decouvrir-roche-guyon/le-chateau/

-       Ville de Pontoise : https://www.ville-pontoise.fr

-       Musée Daubigny : https://museedaubigny.com

-       Maison de Van Gogh : https://www.maisondevangogh.fr

-       Casino d’Enghien-les-Bains :https://www.casinosbarriere.com/fr/enghien-les-bains.html

-       Château national de la Renaissance : https://musee-renaissance.fr

-       Abbayes Mériel : https://www.valdoise-tourisme.com/fiches/abbaye-notre-dame-du-val

-       Musée William Thornley https://osny.fr/temps-libre/musee-william-thornley/

-       Abbaye de Royaumont : https://www.royaumont.com

-       Abbaye Maubuisson : https://www.valdoise.fr/2013-abbaye-de-maubuisson.htm

Article précédent Les associations : poumons de notre territoire
Article suivant La canicule 2021 dans le Val-d’Oise